À la découverte de…

Vue au Musée des beaux-arts de Lyon, l’exposition Édouard Pignon, Ostende, 1946-1953.

Un plaisir à regarder.

Un artiste majeur, ailleurs dans le monde; plus ou moins connu ici.

Un art toujours actuel puisque le « semi-figuratif » est très à la mode de nos jours.

Voici à ce sujet un commentaire de Pignon qui est juste :

Je ne suis pas « revenu » à la figuration sous une quelconque influence : j’y suis toujours resté sans y être. Car ce mot ne veut absolument rien dire. Mais à travers mes toiles les plus lisibles ou les plus illisibles, ma quête de la réalité ne s’est jamais interrompue.

(Contre Courant, Paris, Éditions Stock, 1974, p. 26)

Dans le même esprit que les toiles de l’exposition « Ostende 1946-1953 », deux tableaux que j’aime. bien :

Voir l’ensemble de des œuvres d'Édouard Pignon

Voir une vidéo sur sa démarche

Pour une biographie exhaustive

38 vues

L'Île-Perrot, Montréal, Québec, Canada

Communiquez avec nous

Contact us