Maria Catuogno

Démarche artistique  

Maria Catuogno sculpte, tisse le bronze, avec patience et détermination. Chez elle, rien n'est laissé au hasard et les parties les plus tenues de ses sculptures sont aussi les plus remarquables. Quoique compactes, ses œuvres ménagent une part au vide, comme mues par un besoin de respiration essentielle. Ainsi prennent formes des astres lumineux et composites, sortes de guerrières en armure et cote de mailles qui semblent attendre l'observateur avec un air de défi. Leur légèreté, cependant, leur autorise toutes les positions possibles et imaginables. Elles s'arrangent aussi de toutes les surfaces et, avec la même élégance impassible, s'arrogent le droit à l'apesanteur des acrobates pour peu qu'un fil opportun les accroche. Du reste, plus d'une de ses sculptures sont déjà animées par un mouvement ascensionnel vers l'abstraction. (Jacques Lucchesi, critique d'art)

 

La recherche toujours en effervescence de l'artiste nous mène à divers mélanges de matière.

 

Un mélange de matières entre la terre et le bronze s'impose à l'artiste; la terre offre la sensibilité du détail, le bronze l'éclairage, et la technique du raku permet la couleur.

 

Par le tissage du bronze en fil, elle donne naissance à des silhouettes aériennes, légères et élancées; filtrant la lumière dans un jeu d'ombres portées et de transparence. Ces êtres imaginaires semblent bien en vie.

 

Le verre soufflé et sculpté dans la masse, serti par le bronze comme un bijou précieux. Sa transparence et ses couleurs franches sont fascinantes.

 

Domptant le bronze jusqu'à donner une étrange esthétique, limitée à la déformation qu'impose le métal, la sculptrice atteint une fluidité par le mouvement, et une puissance grâce à la réflexion de la lumière qui s'accroche sur une patine de feu. C'est le bronze froissé.

 

Pour un jour pouvoir fusionner la Terre, le Verre et le Bronze.

 

 

61 Grand Boulevard, L'Île-Perrot

Québec, Canada  J7V 4W3